Guillaume Legras découvre le hip hop devant son écran de télévision au début des années 90.

Très vite, la danse va devenir sa passion et il arrête ses études pour s’y consacrer totalement.

 

En 1994, il débute sa carrière dans le spectacle « Rap Street » chorégraphié par Derek Daniels et intègre la troupe régionale de

Danses Urbaines du Nord-Pas-de-Calais.

En 1998, après une audition cette fois-ci à Paris, c’est le chorégraphe Frank II Louise (Dj et danseur de l’émission «H.I.P H.O.P»,

animé par Sidney sur TF1 en 1984) qui donne, à Guillaume, un nouvel élan dans le spectacle «Instinct Paradise», créé pour

la 3iéme édition des Rencontres Nationales de Danses Urbaines à la Grande Halle de la Villette.

 

Par la suite, il travaille avec les plus grands : Farid Berki, Anthony Egéa, Hamid Ben Mahi, Pietragalla,...

Il se produit à Lille, à Paris (au pied de la Tour Eiffel), au théâtre de Broadway de New York, au festival d’Avignon et de Montréal,...

 

Après plus de 10 ans de collaboration avec ces chorégraphes, il crée sa compagnie Génération Hip Hop, et présente sa première création

« Peace, unity, love and having fun » en  2009 à Culture Commune. Un spectacle dans lequel il mélange danse, vidéo, deejay et

donne sa vision décalée de la danse hip hop.